Mon Ophtalmo Paris Mon Ophtalmo Paris
Menu
icon

Traitement de l’hypermétropie

L’hypermétropie est un trouble de la vue héréditaire dans 90% des cas.
L’hypermétropie est un trouble de réfraction, l’œil ne réfracte pas la lumière correctement en un seul foyer au cœur de la rétine, ce qui empêche de voir clairement.
L’image se forme virtuellement derrière la rétine et non pas sur la rétine.
Lorsque vous êtes hypermétrope, les images qui se trouvent près (les mots sur une page d’un livre, par exemple) semblent être plus floue que les images qui se trouvent à plus grande distance.
En France, environ 10% de la population est touchée par l’hypermétropie (à des degrés plus ou moins sévères).

Degrés d’hypermétropie

Il existe 2 cas d’hypermétropie :
- hypermétropie faible : le patient est légèrement hypermétrope.
– hypermétropie forte : le patient est plus fortement hypermétrope.
Pour les personnes ayant une hypermétropie élevée, la vision peut être floue pour les objets à n’importe quelle distance, proche ou lointain.
Pour les patients atteint d’une forte hypermétropie, on peut corriger la vision facilement avec des lunettes, lentilles de contact ou dans certains cas avec la chirurgie réfractrice (Lasik ou PKR).

Âge d’apparition et évolution

L’hypermétropie est généralement diagnostiquée entre 8 et 12 ans.
Durant l’adolescence, l’hypermétropie peut s’aggraver.
Après 20 ans, le degré d’hypermétropie est généralement peu changeant.
L’hypermétropie forte est généralement stabilisée entre les âges de 20 à 30 ans.

Dans certains cas, la myopie peut apparaitre à l’âge adulte.

Certaines personnes peuvent ne pas remarquer des problèmes avec leur vue, en particulier quand ils sont jeunes.

Diagnostic

Les principaux symptômes de l’hypermétrope sont les suivants :
- difficulté à observer des choses proches
- difficulté pour lire
- fatigue oculaire
- strabisme
- maux de tête

Votre médecin traitant ou un ophtalmologue peut diagnostiquer l’hypermétropie.
Le médecin va déterminer si vous avez une hypermétropie en utilisant un test de vision standardisé, le patient devra lire des lettres de différentes tailles affichées à différentes distances (dans votre main, sur un tableau, etc…).
En cas de test concluant sur une hypermétropie, l’ophtalmologiste pourra utiliser un rétinoscope pour connaitre l’origine de votre hypermétropie (test lumineux sur la rétine).
Votre ophtalmologue peut également utiliser un réfracteur, un instrument qui mesure l’erreur de réfraction que vous avez à chaque œil.

Vision d’un hypermétrope :

Traitements

Il existe plusieurs traitements pour corriger une hypermétropie.
Le port de lunettes ou de lentilles de contact sont les méthodes les plus utilisées pour corriger l’hypermétropie.

Ces dispositifs permettent de recentrer les rayons lumineux sur la rétine.

Le verre des lunettes est adaptée au degré d’hypermétropie du patient.

Dans la plupart des cas d’hypermétropie, il est également possible de choisir de corriger cette hypermétropie en utilisant le traitement LASIK ou d’autres formes de chirurgie réfractrice (PKR…).

Ces interventions chirurgicales sont utilisées pour corriger ou améliorer la vision du patient par le remodelage de la cornée de manières efficaces (Voir l’article LASIK pour plus de détails).

Risques

Les patients de plus de 60 ans atteints d’une hypermétropie forte peuvent avoir un risque plus élevé que la moyenne de développer un glaucome ou la cataracte.
Les patients atteints d’hypermétropie ont un risque plus élevé de développer un décollement de la rétine.

Si votre rétine se décolle et s’il est découvert assez tôt, une intervention chirurgicale peut le réparer, selon les cas.

En prévention, il est conseillé d’avoir des examens régulièrement de la vue par un ophtalmologue, pour surveiller les changements dans la rétine, qui pourraient conduire à un décollement de rétine.